La canicule

Une canicule est une période de chaleur intense susceptible de constituer un risque pour la santé des populations exposées.

Elle est associée à un niveau de vigilance météorologique orange ou rouge dès lors qu’elle devient extrême par sa durée, son intensité ou son étendue.


Contactez le 15 ou 112 si vous constatez les symptômes suivants :

Grande faiblesse, grande fatigue, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, nausées, vomissements, crampes musculaires, température corporelle élevée, soif et maux de tête.

Dans l’attente des secours, il faut agir rapidement et efficacement : transporter la personne à l’ombre ou dans un endroit frais et lui enlever ses vêtements puis l’asperger d’eau fraîche et l’éventer.


Rappel des conseils utiles pour les personnes fragiles et leur entourage (personnes âgées, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, sans abris…)

• Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif et ne buvez pas d’alcool ;
• Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
• Mangez en quantité suffisante ;
• Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
• Évitez les efforts physiques au maximum et si vous devez pratiquer une activité physique, mouillez votre t-shirt et votre casquette et renouveler fréquemment l’opération ;
• Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
• Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

Conseils de protection au 0800 06 66 66 (appel gratuit entre 9h et 18h depuis un poste fixe).

Le frelon asiatique

Le frelon asiatique est souvent confondu avec le frelon européen. Des critères de reconnaissance simples permettent toutefois de les différencier.

Un moyen  de distinguer facilement le frelon asiatique du frelon européen est la couleur. Le frelon asiatique est en effet plus foncé que le frelon européen. A distance, il apparaît globalement comme étant brun noir tandis que le frelon européen est beaucoup plus jaune.

reco_fa


Pour effectuer un signalement ou pour toutes informations consultez le site www.frelonsasiatiques.fr

Lutte contre le frelon asiatique cliquez sur : Frelon asiatique plan 2020 Drôme 

 

L’Ambroisie

Ambroisie L’ambroisie est une plante invasive dont le pollen est particulièrement allergisant. Ensemble nous devons empêcher l’ambroisie de conquérir de nouveaux espaces et limiter sa floraison pour réduire l’impact sur la santé de nos proches et des générations futures.
Attention DANGER : Évitez les interventions lorsque la plante est en fleur.

Pour bien s’informer  : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr

 


L’ARS Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition une plateforme interactive destinée au signalement de l’ambroisie : http://www.signalement-ambroisie.fr/

http://www.signalement-ambroisie.fr/img/press/Encart_WEB_FACEBOOK_1200px.png

 

Le moustique tigre

Aedes albopictus, dit « le moustique tigre », est originaire d’Asie et se distingue par sa coloration contrastée noire et blanche.
Progressivement implanté dans l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, la Loire, le Puy-de Dôme, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie depuis 2012, il peut être vecteur de maladies comme le zika, la dengue et le chikungunya. Ensemble, luttons contre son implantation !

Pour s’informer sur le moustique tigre : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/le-moustique-tigre-vecteur-de-maladies